Fédération de la Haute-Vienne

Fédération de la Haute-Vienne
Accueil
 
 
 
 

L'austérité met en faillite l'université de Limoges.

Le PCF apporte son soutien au syndicat étudiant UNEF dans sa volonté de diffuser l'information relative au déficit de l'Université de Limoges, qui s'élève à plusieurs centaines de milliers d'euros. Ce déficit est le résultat des politiques libérales qui impactent l'enseignement supérieur depuis des années. Cela se traduit pour les étudiants et pour le personnel enseignant par la réduction de 17% des coûts de formation. Dans le concret cela passe par la généralisation des cours mutualisés ou encore des amphithéâtres pas assez chauffés...
 
 
Le PCF dénonce ces conséquences, résultat de l'autonomisation des universités entraînant de fait la sélection dans l'enseignement supérieur, la hausse des frais d'inscription et le poids croissant des entreprises privées dans la politique universitaire. Pourtant d'autres politiques sont possibles, comme le propose les communistes, avec la création d'une loi visant à libérer l’université à toutes les échelles des logiques de concurrence et de marchandisation du savoir. Ou encore en réorientant les crédits affectés au Crédit impôt recherche vers la recherche publique. 
 
 
L’accès et la réussite du plus grand nombre aux études supérieures doit être une priorité pour l'élaboration d'une politique de gauche et émancipatrice. 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.